Trouvez votre future fontaine à eau

Fontaine-a-eau.net vous permet de comparer et disposer des meilleurs modèles de fontaine à eau

Le traitement de l’eau chlorée : des risques pour la santé ?

Aujourd’hui face à la croissance des contaminants dans notre eau potable, l’utilisation
de l’eau chlorée est devenue nécessaire dans le processus de potabilisation de l’eau.

On utilise le chlore pour désinfecter l’eau du robinet. Mais le sujet interroge.

Quels sont les dangers de l’eau chlorée sur la santé des consommateurs ? Ce qu’il faut savoir sur l’utilisation de chlore dans l’eau du robinet, les produits chimiques et sous-produits susceptibles d’y être présents, ainsi que les méthodes de traitement et de filtrage employées pour rendre notre eau potable.

L’eau chlorée est-elle sûre à la consommation ?
Découvrez les risques liés à l’utilisation de l’eau chlorée et les techniques de filtrage et de traitement pour améliorer le goût de l’eau du robinet.

eau chlore

Qu’est-ce que l’eau chlorée ?

Le chlore chimique utilisé dans l’eau du robinet produit une eau chlorée, typiquement reconnaissable pour son goût et son odeur pas toujours des plus agréables.

Lors de son périple à travers des milieux naturels et des réseaux, l’eau se charge de divers éléments et peut être contaminée par une forte concentration de microorganismes plus ou moins dangereux.

Cependant les municipalités ont l’obligation de fournir uen eau qui puisse servir à la boisson ou pour préparer à manger, il faut impérativement qu’elle soit neutralisée de tous les virus et bactéries qui s’y trouvent et qu’elle soit d’une qualité sanitaire acceptable.

Le chlore va permettre une protection efficace de l’eau contre les contaminants depuis l’usine de production d’eau potable jusqu’à sa distribution. Le chlore détruit les matières organiques, les bactéries, les virus ou encore les germes vivants. La principale propriété de l’eau chlorée est donc une sécurité chimique pour l’eau !

eau chlorée désinfectée

Pourquoi utilise-t-on du chlore pour désinfecter l’eau du robinet ?

On sait depuis la fin du XIXe siècle que l’eau peut être contaminée par diverses bactéries. Nombre d’épidémies à travers l’histoire se sont d’ailleurs déclarées autour d’une source ou puits d’eau potable contaminée, notamment par les eaux usées.

De nos jours, le processus de potabilisation de l’eau inclut obligatoirement la désinfection de l’eau du robinet, par une purification au chlore.

Qu’est-ce que le chlore ? Le chlore existe à l’état nature. Il s’agit d’un gaz (dichlore) avec une forte odeur, typique de l’eau de Javel (qui contient du chlore).

Peu de virus ou bactéries sont résistants au chlore, c’est un biocide qu’on utilise principalement comme désinfectant, agent blanchissant, et à l’extrême pour ses qualités toxiques (le gaz moutarde est fabriqué à base de dichlore).

Son action désinfectante est valable sur tout le long du réseau de distribution d’eau.

Grâce à l’eau chlorée, il est désormais possible de donner accès à une eau sans risque sanitaire et de lutter efficacement contre des maladies comme le choléra ou la typhoïde.

Quelles sont les différentes méthodes de chloration de l’eau ?

Le traitement de l’eau par chloration consiste à introduire des dérivés du chlore dans l’eau pour tuer les microorganismes indésirables qu’elle contient. L’eau est désinfectée au bout d’une trentaine de minutes et pour une durée de plusieurs jours (c’est pour cette raison que c’est la dernière étape du processus de potabilisation).

Ce procédé est utilisé dans les grands réseaux de distribution d’eau potable, ou à l’échelle individuelle dans certains pays en développement où l’eau de réseau est susceptible d’être contaminée.

Mélangé à l’eau, le dérivé chloré brûle les matières organiques et les microbes. Il existe plusieurs procédés de chloration.

Tout d’abord, on ne peut chlorer que l’eau claire et transparente, sans impuretés visibles. L’effet du chlore dans l’eau est indiqué post-traitement. Il existe plusieurs procédés de chloration.

On utilisera selon le cas des pastilles ou des granulés d’hypochlorite de calcium, une solution liquide, de type Waterguard, de l’hypochlorite de sodium (eau de Javel) dans les situations les plus précaires…

Le produit est simplement ajouté dans l’eau. La quantité de dérivé chloré dépend de la qualité de l’eau à traiter.

Certaines collectivités utilisent des pots chlorateurs diffuseurs de chlore.

La chloration directe est une méthode couramment utilisée dans les usines de traitement de l’eau, qui consiste à ajouter du chlore sous forme de chlore gazeux ou de sel de chlore au cours des différentes étapes du traitement.

La tendance ces dernières années serait plutôt à réduire la concentration de résidus chlorés dans l’eau potable, en recourant à d’autres méthodes de désinfection, comme l’ozonation, le traitement par rayons ultraviolets, l’utilisation de chloramines…

Réglementation et norme du chlore dans l’eau

En France, la qualité de l’eau du réseau de distribution est étroitement surveillée, dont la norme chlore.

Au niveau international, la concentration en chlore libre de l’eau traitée doit être selon l’OMS de 0,2 à 0,5 mg/l (taux de chlore eau potable).

Quelle est la concentration en chlore libre dans l’eau chlorée ?

La concentration en chlore libre de l’eau chlorée varie selon son utilisation.

Dans les piscines, elle peut atteindre 33 milligrammes par litre, alors que pour le traitement des eaux usées elle est généralement maintenue entre 0,2 et 1,0 milligramme par litre.

Les taux de chlore libre acceptables pour une eau potable sûre et salubre se situent généralement entre 0,5 et 0,7 milligramme par litre.

Selon l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), il est impératif de respecter ces limites afin de protéger la santé des consommateurs.

Rôle de la réglementation et de la surveillance de l’eau chlorée

Il est important de respecter les normes de qualité de l’eau en vigueur dans chaque pays afin de garantir la sécurité sanitaire de l’eau traitée. Cela signifie que l’eau doit être suffisamment chlorée pour tuer les bactéries et autres microorganismes dangereux, mais pas au point d’être nocive pour la santé humaine.

Avantages et inconvénients de l’utilisation de l’eau chlorée

Outre l’indispensable désinfection de l’eau offerte par la chimie du chlore, comme toute chose (Tout est poison et rien n’est sans poison ; la dose seule fait que quelque chose n’est pas un poison. Paracelse) l’eau chlorée présente cependant quelques inconvénients pour la santé.

Quels sont les risques pour la santé de boire une eau chlorée ?

De nombreuses études aux États-Unis et au Canada ont été menées pour déterminer les effets du chlore sur notre santé.

Si le chlore n’a pas d’incidence néfaste sur notre santé, la présence de « sous-produit de la chloration » peut avoir un impact sur notre santé et peuvent être les acteurs d’un cancer de la vessie et du côlon.

Les dérivés du chlore peuvent causer des problèmes de santé tels que des maux de tête, des vomissements et une irritation des muqueuses… Ils peuvent être cancérigènes et provoquer des problèmes de santé à long terme.

On sait par ailleurs que l’inhalation de chlore peut à forte dose engendrer des troubles respiratoires.

Des études ont montré une influence de la chloration des piscines sur le risque d’asthme et de rhinites allergiques à cause des sous-produits dangereux, dont certains gazeux comme les chloramines, particulièrement au contact de la sueur et de l’urine.

chlore dans l'eau

Certains sont toxiques, d’autres peuvent entraîner des défauts de naissance, d’autres encore sont génotoxiques et enfin certains sont des cancérigènes connus.

D’autres effets secondaires du chlore dans l’eau potable seraient liés à ses caractéristiques oxydantes avec pour conséquences des irritations de la peau et une sensation de sécheresse en bouche conduisant parfois à un défaut d’hydratation.

Certaines personnes sont plus sensibles au chlore libre et aux produits chimiques associés, en
particulier les enfants et les personnes âgées.

Des études récentes ont montré que l’utilisation prolongée de l’eau chlorée peut entraîner une disparité dans les niveaux d’acides haloacétiques dans l’organisme. Cette accumulation peut entraîner des problèmes respiratoires, allergiques et neurologiques à long terme.

D’autres études ont montré qu’un usage prolongé d’eau chlorée peut causer des maladies telles que les cancers du foie et du poumon.

Bien que certains risques soient associés à l’utilisation de l’eau chlorée, les bénéfices pour la santé humaine peuvent être considérables si elle est utilisée correctement et avec des concentrations adéquates.

La plupart des études montrent que le taux de chlore libre recommandé pour l’eau potable est
suffisant pour nettoyer et purifier l’eau sans nuire à la santé publique.

Attention à prendre en compte le temps d’évaporation du chlore dans l’eau si vous désinfectez vous-même votre eau : attendez au minimum 1 heure avant de la boire.

Quels sont les résidus chimiques de l’eau chlorée ?

La partie du chlore qui ne disparaît pas dans l’eau est appelée chlore résiduel. Il peut s’agir de sous-produits chimiques qui se forment lors du traitement par eau chlorée.

Les plus courants sont les composés organochlorés (COC), les acides haloacétiques (AHA) et les trihalométhanes (THM).

Bien que ces substances soient utilisées pour purifier l’eau, elles peuvent avoir un effet néfaste sur la santé lorsqu’elles sont exposées à des concentrations trop élevées

Comment traiter l’eau chlorée avant de la boire ?

Veillez à employer un filtre approprié pour éliminer les produits chimiques et sous-produits qui peuvent se trouver dans l’eau chlorée avant de la consommer.

Les filtres à eau présents dans les fontaines à eau sont les meilleures solutions pour se prémunir du chlore. Le filtre triple action présent dans certaines fontaines à eau dispose d’une action anticalcaire aux polyphosphates. Le filtre se compose d’un anti-sédiment pour éliminer de nombreuses substances nocives comme le chlore.

La plupart des filtres à base de charbon actif éliminent facilement le chlore par adsorption, au risque toutefois d’entraîner alors dans le réservoir à température ambiante une prolifération microbienne.

Comment enlever le goût de chlore dans l’eau du robinet ?

Le goût de l’eau du robinet chlorée ressemble à un « goût de javel » donné par les sous-produits de la chloration.

Pour éviter ce désagrément, il suffit de remplir une carafe d’eau couverte et la placer dans le bas de votre réfrigérateur. Au bout d’une heure, le goût sera éliminé !

Un filtre au charbon de carafes filtrantes peut être utilisé pour nettoyer et purifier l’eau chlorée. Il retirera les impuretés et les traces de produits chimiques et améliorera le goût et l’odeur de l’eau chlorée.

3 mois de location offert pour toute location d’une fontaine