Trouvez votre future fontaine à eau

Fontaine-a-eau.net vous permet de comparer et disposer des meilleurs modèles de fontaine à eau

Comment choisir une fontaine à eau sans contact (2023) ?

La fontaine à eau, comme tous les distributeurs et équipements collectifs, en particulier les fontaines à eau d’entreprise ou les fontaines à eau de centres hospitaliers, est un terrain propice à la prolifération de germes, bactéries, et virus en tous genres.

C’est pour cette raison que son nettoyage et l’entretien des fontaines à eau sont essentiels.

Mais en complément d’un bon entretien, certains fabricants proposent des systèmes de fontaines à eau sans contact, qui permettent de limiter la propagation des virus par contact des mains ou des surfaces.

fontaine à eau sans contact

Quels sont les dangers d’hygiène des fontaines à eau ?

Saviez-vous qu’un robinet à eau traditionnel, même celui que vous avez dans votre cuisine familiale, contient en moyenne 127 000 bactéries par cm2 ?

Les EHPAD, ERP et ETS connaissent bien ce problème, qui devient exponentiel avec le nombre de personnes partageant ces équipements…

Outre la qualité bactériologique intrinsèque du réseau d’eau potable, il y a bien la fontaine à eau en elle-même : le robinet, les commandes, l’espace de distribution, la coque extérieure du distributeur, le distributeur à gobelets

Au moins 1 fontaine sur 4 dans un établissement public présente des traces de contaminants susceptibles d’engager la responsabilité de la direction.

Parmi les risques sanitaires microbiologiques liés à la consommation d’eau de fontaine, on relève (liste non exhaustive) :

  • COVID
  • Légionelle
  • Toxi-infection alimentaire collective (TIAC)
  • Infections nosocomiales
  • Épisodes épidémiques (gastro-entérite, virus de la grippe…)
  • Bactérie Pseudomonas aeriginosa ou « bacille pyocyanique », qui peut être à l’origine d’infections digestives, cutanées ou respiratoires
  • Légionelle sp. avec risque de légionellose
  • Mycobactéries non tuberculeuses (Mycobacterium gordonae et Mycobacterium fortuitum) chez les personnes immunodéprimées
  • Bactéries psychrophiles
  • Bactérie Escherichia coli et Entérocoques (contamination fécale par manque d’hygiène)
    Contaminants chimiques


Source : Arnaud TETILLON Rapport d’étude de l’École des Hautes Études en Santé Publique

Fontaines à eau mal entretenues : d’où vient le danger ?

Il existe plusieurs causes et sources de contamination des fontaines à eau :

  • La stagnation d’eau peut se faire dans le système même de la fontaine, a fortiori s’il s’agit d’une fontaine à bonbonne rarement utilisée
  • Le circuit interne de réfrigération peut être contaminé
  • Un mauvais entreposage de la fontaine dans un lieu où les particules de poussière et salissures sont nombreuses
  • La température de la pièce dans laquelle se situe la fontaine trop élevée, ou la température de l’eau trop chaude (ou l’absence de calorifugeage du réseau d’eau froide si la fontaine produit également de l’eau chaude)
  • La manipulation de la fontaine par les techniciens chargés de son entretien ou de son remplissage
  • La mauvaise hygiène des utilisateurs qui ne se lavent pas les mains ou utilisent des contenants (gourdes, etc.) souillés
  • Un mauvais entretien du robinet, des touches, de la coque de la fontaine…
  • L’entretien inadapté des filtres, par exemple trop de temps avant le remplacement des membranes ou des filtres à charbon
  • La présence de tartre qui favorise le développement des contaminants
  • La contamination aérienne si l’entretien n’est pas suffisant.


Sans parler bien entendu des individus peu scrupuleux qui auront tendance à boire l’eau directement au robinet de la fontaine ! Bien que les fontaines les plus récentes ne permettent plus ce genre de comportement (robinet plus bas ou inaccessible), les mauvaises habitudes persistent !

Petit rappel de la réglementation DGS/PGE/1D n° 2058 du 30 décembre 1986 relative aux fontaines

La mise à disposition d’une eau de boisson est soumise à des règles d’hygiène : l’article R4225-4 du décret sus-cité stipule que l’employeur est tenu d’assurer l’entretien de la fontaine à eau, ainsi que la bonne conservation de l’eau et sa non-contamination.

  • l’eau produite doit satisfaire à tout moment aux normes de potabilité en vigueur
  • les matériaux utilisés ne doivent pas être susceptibles d’altérer la qualité de l’eau distribuée et doivent répondre aux prescriptions applicables aux matériaux en contact avec les denrées alimentaires (attestation de conformité sanitaire)
  • seuls les fluides caloporteurs appartenant à la liste diffusée par la circulaire relative au traitement thermique des eaux destinées à la consommation humaine peuvent être utilisés
  • les dispositifs assurant le stockage de l’eau doivent être conçus et exploités de manière à éviter une stagnation prolongée
  • il est recommandé de laisser s’écouler les premières eaux en quantité au moins égale à la capacité de stockage de l’appareil si la fontaine n’a pas été utilisée depuis 24 heures.

Comment entretenir une fontaine à eau ?

Votre fournisseur ou revendeur de fontaine à eau vous fournira un guide complet et détaillé sur l’entretien et l’utilisation de la fontaine. Étudiez-le attentivement.

Il vous propose également un service de SAC et entretien auquel nous vous recommandons de souscrire.

Voici dans tous les cas les gestes basiques d’entretien d’une fontaine à eau :

  • Nettoyer les éléments en contact avec l’eau
  • Désinfecter régulièrement
  • Placer la fontaine dans une pièce tempérée, et à l’atmosphère propre
  • Placer à proximité de la fontaine à eau un distributeur de gel hydroalcoolique
  • Encourager les contenants individuels, et le rinçage entre chaque remplissage
  • Prévoir des visites d’entretien et de remplacement des filtres régulières
  • Éviter le contact physique direct avec des personnes malades
  • En cas de période épidémique, désinfecter la fontaine plusieurs fois par jour (surtout les commandes et le robinet ou bec de sortie) avec un produit bio-nettoyant compatible
  • Placer la fontaine à l’abri de la lumière et des UV, et loin d’un radiateur ou d’une sortie de climatiseur
  • Préférer une fontaine connectée au réseau d’eau plutôt qu’une fontaine à stockage (bonbonne ou autre)
  • Installer un système de distribution sans contact
  • Protéger le bac de sortie avec une cornière
  • Faire fonctionner la fontaine systématiquement tous les matins pendant 30 secondes si absence de système de soutirage automatique
  • Détartrer les parois, becs verseurs, grille et cuvette de trop-plein par vaporisation ou par trempage ou lavage.
  • Détartrer et désinfecter le circuit interne ponctuellement.

Certaines fontaines à eau réfrigérées sont un peu plus sécurisées, avec un traitement ultraviolet (UV) pour la décontamination de l’eau en période de non-utilisation.

Quelles sont les options sans contact pour les fontaines à eau et distributeurs ?

En particulier depuis le COVID, les fabricants se sont penchés sur la question d’une consommation d’eau en fontaine plus hygiénique, qui limite les risques, grâce à la fontaine sans contact.

Les fabricants estiment que la fontaine à eau sans contact réduit les microbes jusqu’à 98 % par rapport à la fontaine à eau manuelle.

La fontaine à eau sans contact est particulièrement recommandée pour les établissements recevant du public, les lieux à fort passage (sièges d’entreprise ou showrooms) et bien entendu les hôpitaux.

La fontaine à eau sans contact peut recourir à plusieurs dispositifs :

Fontaine à eau à pédale

fontaine à eau à pédale

Éviter tout contact des mains avec les commandes du robinet de la fontaine renforce la sécurité. La pédale située au sol est simplement actionnée du bout du pied. On appuie pour faire couler, on lâche pour arrêter.

Si la fontaine à eau propose de l’eau froide et de l’eau chaude, il y aura une pédale bleue pour l’eau froide et une pédale rouge pour l’eau chaude.

Le système de fontaine à eau commande au pied permettant une hygiène optimale, avec activation par simple pression du pied. Chaque pédale est recouverte d’un revêtement « à picots » pour éviter les risques de glissade.

Dans le cas d’une fontaine à eau à pied, préférez une fontaine à eau sans fil : les pédales reliées à un fil sont moins esthétiques en termes de design (vous ne voudriez pas avoir une belle fontaine à eau sur pied design et deux pédales qui se promènent au sol) et présentent des risques d’accident si les câbles ne sont pas rivetés au sol.

Fontaine à eau à détecteur ou capteur

fontaine à eau à capteur

Généralement, la fontaine à eau sans contact sera une fontaine à eau en inox. L’inox étant un matériau non seulement plus durable, mais plus facilement nettoyable. Les microbes se développent moins bien sur sa surface très lisse.

On parle aussi de fontaine intelligente. Un capteur infrarouge ou détecteur de mouvement détecte la présence d’un gobelet ou d’une gourde et l’eau coule dès que le contenant est approché, et s’arrête lorsque le capteur ne détecte plus rien.

Une autre variante est la commande à touches… sans contact. Il s’agit de capteurs de proximité capacitif intégrés au niveau des touches de distribution. Il suffit d’approcher son doigt à quelques centimètres au-dessus de la commande pour sélectionner le type d’eau. Cependant, à l’usage, nous déconseillons ce type de produits : les utilisateurs seront toujours tentés d’appuyer sur le bouton ».

Quel est le prix d’une fontaine à eau sans contact ?

Le prix d’une fontaine à eau hygiénique et sans contact commence à partir de 600 €. Le modèle de fontaine à eau sans contact à pédale est généralement un peu moins élevé que le prix d’une fontaine à eau sans contact avec capteur.

3 mois de location offert pour toute location d’une fontaine